Le prêt immobilier sans apport : est-ce possible et comment faire ?

Passage généralement obligatoire lorsque l’on souhaite se lancer dans un achat immobilier, la case « Banque » est souvent redoutée… Surtout lorsqu’il s’agit de demander un prêt et que la fameuse question « Quel est le montant de votre apport ? » donne des sueurs froides !

Publié le 18 juillet 2020

L’apport personnel dans le cadre d’un crédit immobilier

Imaginons : vous envisagez d’acheter une jolie maison ou un bel appartement, celle ou celui de vos rêves.
Etant données les caractéristiques du bien en question ; c’est décidé, vous vous lancez !

Vous avez de l’argent de côté ? Épargne personnelle, héritage, donation, somme issue de la revente d’un bien, Plan d’Épargne Logement (PEL)… Vous pouvez donc, si vous le souhaitez et dans le cadre d’une demande de crédit immobilier, constituer ce que l’on appelle un apport personnel. Ce montant viendra compléter l’emprunt que vous ferez à la banque pour constituer la somme globale de votre coup de cœur immobilier !

La banque, justement, parlons-en. Quelles pourraient être ses attentes concernant un éventuel apport personnel ? Soyons honnêtes : le fait que vous puissiez participer au financement de votre achat est un point « rassurant » pour la banque. C’est un signal positif sur la façon dont vous gérez votre argent et donc sur votre capacité à rembourser le crédit accordé.

Combien d’apport personnel faut-il pour un achat immobilier ?

Dans les faits, le montant minimum de l’apport demandé par les banques correspond à 10% du montant total de l’achat (ce qui équivaut en général aux frais de notaires). Bien-entendu, plus l’apport personnel est élevé, moins vous devrez emprunter et plus l’établissement financier vous proposera des conditions de crédit intéressantes (taux d’intérêt, durée du crédit, etc).

Emprunter sans apport : c’est possible !

Vous ne disposez pas d’économies ou vous ne souhaitez tout simplement pas utiliser votre épargne existante pour constituer un apport ? Eh bien bonne nouvelle ! Il est possible d’effectuer un crédit immobilier sans apporter de fonds personnels, plus communément appelé « crédit à 100% ».

Bien évidemment, l’acceptation de votre demande de prêt dépendra non seulement de la banque choisie mais aussi et surtout de votre « profil de risque ». Age, niveau de revenus, régularité et tenues des comptes, profession et perspective d’évolution, situation matrimoniale et familiale, taux d’endettement (inférieur à 35%)… Les critères retenus par les banques afin d’évaluer le sérieux de vos garanties seront passés au crible !

Les situations propices à l’emprunt sans apport

Certaines situations sont généralement plus favorables à l’obtention d’un prêt sans apport :

  • Vous êtes jeune et votre vie active vient tout juste de débuter. Vous n’avez malheureusement pas encore eu le temps (ni l’occasion ?) de vous constituer une épargne suffisante pour un projet d’achat. Les banques peuvent se montrer conciliantes, surtout avec les primo-accédants (= dont c’est le premier achat) ;
  • Vous disposez d’une épargne importante mais vous souhaitez conserver vos placements actuels. Cela est bien perçu par les établissements financiers ; ces fonds sont une garantie supplémentaire de remboursement du crédit en cas de difficultés ;
  • Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif et profiter du crédit sans apport pour déduire les intérêts de leurs revenus fonciers (location vide) ou recettes locatives (location meublée). La fiscalité est en effet favorable : plus vous empruntez, plus votre base imposable diminue. C’est un signal positif pour les banques qui, là encore, y voient une certaine garantie !

Quelles banques financent un crédit immobilier sans apport ?

Concernant le choix de la banque, sachez qu’aujourd’hui il est possible d’obtenir un crédit à 100% (sans apport) dans quasiment toutes les banques. CIC, Crédit Mutuel, Caisse d’épargne, BNP Paribas, Société Générale… N’hésitez pas à en démarcher plusieurs et surtout à faire jouer la concurrence, pour obtenir les meilleures conditions de prêt !

Enfin, même s’il est évident que l’obtention d’un crédit sans apport se fait au cas par cas, il est primordial de présenter quoiqu’il en soit un dossier « béton » lors de votre rendez-vous avec la banque. Veillez par exemple à montrer que votre situation bancaire est saine (solde positif à chaque fin de mois, absence d’agios ou de crédit à la consommation, épargne mensuelle…), que votre projet immobilier est bien défini et sécurisé (compromis de vente, plan des travaux et devis, diagnostics obligatoires, éventuelle caution solidaire…) ou encore que votre situation professionnelle est stable et offre de belles perspectives d’évolution (contrat de travail, bulletins de salaires…).

Pour conclure…

Un marché immobilier plus ou moins propice, des taux stables ou à la baisse, des banques qui tendent à prêter un peu plus facilement… L’apport personnel n’est aujourd’hui plus un frein pour se lancer dans l’aventure de l’achat immobilier !

Afin de vous donner une idée du montant de l’emprunt que vous pourriez éventuellement contracter pour réaliser ce beau projet, n’hésitez pas à consulter des simulateurs de prêt en ligne avant de démarcher les banques.

Enfin, si vous souhaitez être accompagné dans vos démarches, vous pouvez faire appel à un courtier (un intermédiaire en opérations de banque) qui se verra rémunéré seulement si votre dossier est accepté par un établissement financier. Ce dernier s’occupera en effet de négocier pour vous les meilleures conditions d’emprunt ; un gain de temps et d’énergie !

Source : blog.cityscan.fr – Consultez l’article complet ici

Toulouse. Appartements, maisons : le point sur les prix de l’immobilier, quartier par quartier

16 septembre 2020

Toulouse. Appartements, maisons : le point sur les prix de l’immobilier, quartier par quartier

Immobilier et fiscalitéImmobilier pratique

Ces villes d’ile-de-france où les prix immobiliers s’envolent encore plus vite qu’à paris

15 septembre 2020

Ces villes d’ile-de-france où les prix immobiliers s’envolent encore plus vite qu’à paris

Immobilier et fiscalité

Rentabilité locative : comment optimiser au mieux son investissement ?

18 juillet 2020

Rentabilité locative : comment optimiser au mieux son investissement ?

Immobilier et fiscalitéImmobilier pratique

Immobilier. Appartements, maisons : en un an, les prix ont encore grimpé à Toulouse et dans l’agglo

17 septembre 2020

Immobilier. Appartements, maisons : en un an, les prix ont encore grimpé à Toulouse et dans l’agglo

Actus et évenements

Toulouse. Appartements, maisons : le point sur les prix de l’immobilier, quartier par quartier

16 septembre 2020

Toulouse. Appartements, maisons : le point sur les prix de l’immobilier, quartier par quartier

Immobilier et fiscalitéImmobilier pratique

Rentabilité locative : comment optimiser au mieux son investissement ?

18 juillet 2020

Rentabilité locative : comment optimiser au mieux son investissement ?

Immobilier et fiscalitéImmobilier pratique

Personnalisez votre appartement neuf

30 avril 2020

Personnalisez votre appartement neuf

Immobilier pratique

Ne passez pas à côté du logement de vos rèves ou d’une belle oportunité d’investissement.

Découvrez nos programmes et nos dernières opportunités commerciales sur des projets en cours et à venir

Tous nos programmes